BeBite.ca : Les Beatles en québécois, du rire garanti!

 

En réponse aux reprises musicales qui se multiplient depuis quelques temps, deux musiciens professionnels vous proposent un nouveau concept musical hilarant à la hauteur de leur talent : des succès anglophones traduits en québécois, de façon littérale… ou presque! Guillaume Martin-Laval et Gabriel Dancause entament leur production avec les œuvres des Beatles. De « Cé moé le morse » (I am the Walrus) à « L'bois norvégien » (Norwegian Wood) en passant par « Faut qu'tu caches ton amour quèq’ part » (You've got to hide your love away), l'originalité et l'humour sont au rendez-vous.


Aux yeux de nos protagonistes, deux critères sont requis pour qu'une chanson soit retenue et passée à leur moulinette : la musique doit être de qualité et les paroles, d’une drôlerie naturelle... Et en commençant avec les Beatles, ils puisent à une source d’inspiration complète et variée!


Voici un extrait de « Cé moé l’morse », maintenant disponible en version karaoké sur BeBite.ca :


Assis su'un conrnflake

J'attends après a van qui arrive

T-shirt corporatif, stupide saignant mardi

Man, t'as été un mauvais gars

Fais-moi pas c'te face-là

 

Reprise de  I Am the Walrus :


Sitting on a cornflake

Waiting for the van to come

Corporation t-shirt, stupid bloody Tuesday

Man, youve been a naughty boy

You let your face grow long

 

Dans un québécois assumé, Guillaume nous explique l’origine du concept : « Tout le monde nous demandait quand est-ce qu’on allait chanter en français. Ça fait qu’on a commencé ça pour s'amuser un soir. Finalement, on a été crampé tout le long. Mais ensuite, on a vraiment senti qu'on avait mis la main sur quelque chose de super intéressant, en plus d'être tellement le fun. »  


Et Gabriel d’ajouter : « Imaginez tout le potentiel du concept, on ne va quand même pas s'arrêter aux Beatles. Il y a une panoplie d'autres artistes à traduire! On n’est plus capable d'arrêter de tout traduire maintenant. Des fois, c'est pas si drôle, mais d’autres fois, c'est complètement fou. C’est quand on entend les paroles en québécois qu’on se rend vraiment compte de leur signification… ou de leur insignifiance! Les Beatles à la sauce BeBite, c’est comme les Baronets sur l’acide. »


BeBite compte bien multiplier les productions et les diffuser le plus largement possible. Ses membres travaillent actuellement à l’enregistrement d’un album et à la mise sur pied d’un spectacle. Sur le site BeBite.ca, on peut déjà lire et chanter les paroles de « Cé moi le morse ». Le visiteur peut également y en apprendre plus sur la méthode de travail du groupe. 


Vraiment, l'été sera BeBite!

 

-30-